Adeptus : le guide du débutant

logo_adeptus

Il y a de nombreuses manières de faire un mauvais départ à Adeptus : ce guide du débutant est là pour vous permettre d’éviter les plus graves d’entre elles.

Le but du jeu : vous devez vous imposer comme le culte le plus important grâce à la construction d’une grande pyramide. Pour chaque niveau de pyramide construit, de nombreux adeptes mourront à la tâche : le but du jeu est donc de faire croître le nombre de vos adeptes pour les « dépenser » ensuite pour construire votre pyramide. Il vous faudra aussi empêcher les autres joueurs de construire leur pyramide avant vous.

 

pyramide

Construire le premier niveau de votre pyramide vous coûtera 500 adeptes !

 

Pour cela vous commencez la partie avec :

Des ressources : 300 points de foi, 10 points de ferveur et 150 points de doctrine.

Et des croyants : 150 adeptes, 5 novices, 1 prophète et 1 inquisiteur.

Les points de foi vous permettent de recruter des clercs et d’utiliser des pouvoirs divins.

Les points de doctrine vous permettront d’acheter des avantages et des pouvoirs particuliers.

Les points de ferveur représentent votre contrôle sur votre population de croyants.

Les adeptes sont vos croyants « de base », c’est eux qui construiront votre pyramide. Les disciples sont des croyants que vous pourrez convertir en clercs moyennant des points de foi.

L’inquisiteur et le prophète sont des clercs puissants dont je vais détailler les pouvoirs plus loin.

Vous avez aussi 24 tours et 8 attaques : chaque tour vous permet de recharger vos ressources et d’accroître votre population. Vous regagnez ensuite un tour « à dépenser » par heure dans la vie réelle. Les attaques elles, sont dépensées en attaquant les autres joueurs. Les attaques se regagnent à un rythme plus lent que les tours : vous devrez donc les utiliser à bon escient.

Nous allons voir maintenant comment faire usage de toutes ces ressources de départ pour gagner une partie à Adeptus.

Faire croître votre population

archidruide

Les archidruides sont le meilleur moyen d’accroître votre population en milieu et fin de partie.

 

Il y a trois manières de faire croître votre population :

La méthode naturelle : chaque fois que vous appuyez sur « tour suivant », vous dépensez un tour et vous gagnez 10% d’adeptes supplémentaires. Une partie de ces nouveaux adeptes deviendra novice et pourra être convertie en clercs. Le système est finalement très simple : plus vous avez d’adeptes, plus votre population croîtra à chaque tour.

Vous pourrez investir dans le pouvoir « Croissez-Multipliez » pour augmenter l’accroissement naturel de votre population jusqu’à 20% par tour !

Les conversions : les conversions sont une attaque qui vous permet de « voler » des adeptes aux autres joueurs grâce à votre prophète (et aux missionnaires que vous aurez recruté). Cette technique vous permet d’accroître plus rapidement votre population. Mais elle n’est pas sans danger : votre adversaire aura peut-être recruté des zélotes capables de lapider vos missionnaires.

Je vous conseille donc de développer le pouvoir « Augures » qui vous permet de voir les forces de vos adversaires avant d’attaquer. Vous pourrez ainsi éviter les joueurs qui ont des zélotes. (les zélotes peuvent aussi s’éliminer en attaquant avec des clercs combattants).

Pour vous défendre contre les missionnaires des autres joueurs vous pourrez développer les pouvoirs « catacombes », qui vous immunise aux attaques, « ordre moral » qui vous permettra de recruter des zélotes ou encore « parole divine » qui vous permettra de recruter des prédicateurs qui empêcheront chacun une conversion.

Les archidruides : Si vous développez le pouvoir Gaïa, vous pourrez produire des druides puis des archidruides. A partir du niveau 3, ce pouvoir fera croître votre population d’adeptes proportionnellement à votre nombre d’archidruides. Ce pouvoir est cependant assez couteux en points de doctrine : vous ne serez capables de le développer qu’un peu plus tard dans la partie.

Gérer vos mécréants

sectateur

Les sectateurs sont un type de mécréants qui transforme vos adeptes en possédés assoifés de sang.

Vous constaterez très vite que plus votre population croît, plus elle générera de mécréants. Les mécréants sont des adeptes qui ont mal tourné et qui provoquent des malus et autres problèmes dans votre population : la liste des types de mécréants et de leurs effets est consultable dans le jeu à la rubrique « inquisition ».

Le nombre de mécréants générés à chaque tour dépend directement de votre score de ferveur rapporté à votre nombre d’adeptes. Donc pour en limiter la prolifération vous pourrez soit diminuer votre population ( en la tuant à la tâche pour construire votre pyramide par exemple) soit augmenter votre score de ferveur.

Vous pourrez toujours éliminer les mécréants existants avec vos inquisiteurs.

Les pouvoirs utiles pour gérer les mécréants sont : « clergé » et « parole divine » pour recruter des clercs qui produisent de la ferveur, « sacrifice » pour pouvoir diminuer votre population, « inquisition » et « mystères » pour produire des clercs capables d’éliminer les mécréants existants.

Il vous faudra bien penser à éliminer vos mécréants à chaque tour, sous peine de les voir proliférer de manière incontrôlable.

Choisir les bons pouvoirs au démarrage

Vous avez 150 points de pouvoir à dépenser en début de partie et il vous faudra bien choisir vos premiers pouvoirs.

Voici les pouvoirs que je recommande pour un début de partie :

« Clergé » jusqu’au niveau 2 : pour recruter des grands prêtres et des grands pontifs. (bons pour la ferveur)

« Sacrifice » pour contrôler le développement de votre population tout en gagnant des points de foi.

« ordre monastique » pour recruter des moines et booster votre production de points de foi.

« parole divine » : pour produire des prédicateurs (excellents pour la ferveur).

« Mystères » : pour commencer la partie avec les vestales si utiles pour lutter contre les mécréants.

Et ensuite ?

Ce petit guide devrait vous permettre de bien commencer la partie.

Vous apprendrez ensuite à explorer les différents types de pouvoirs, d’attaques et de clercs, jusqu’à trouver votre stratégie préférée.

Si vous vous plantez, pas de panique : dans la rubrique gestion, vous avez la possibilité de « rebooter » votre partie.

 Enjoy !

Jouer à Adeptus

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *